NL

Les collaborateurs de Wienerberger

Vous êtes intéressé par une fonction chez Wienerberger?

Découvrez vos futurs collègues et faites-vous une idée de votre nouvelle fonction et de votre nouvel environnement professionnel.
Claire Aubry

Les procédures des usines sont optimisées par des ingénieurs procès.

J’ai déménagé de Lyon à Courtrai – un grand pas, loin de ma famille et de mes amis. Mais je savais à quoi je m’engageais: j’ai suivi un stage de 4 mois ici et je suis très heureuse de mon choix. Avec mes collègues, nous travaillons à améliorer continuellement les processus de production. Pour ma part, je me concentre principalement sur les processus de séchage. Après leur formation par extrusion, les tuiles sont séchées avant de passer dans de longs tunnels de cuisson. La méthode de séchage a un impact énorme sur la qualité. Ce qu’il y a de bien dans ce travail, c’est que vous êtes constamment sur le terrain et que vous pouvez collaborer avec beaucoup de personnes différentes : techniciens, opérateurs de machines, responsables de production.

Claire Aubry

ingénieur céramique de l’Université de Limoges (France)

Nick Verbeke

En tant qu’opérateur, vous apprenez à piloter des machines très diverses. Si vous le souhaitez et que vous avez le feeling technique nécessaire, vous pouvez évoluer vers un métier de technicien.

J’ai étudié l’électricité en secondaire et ai d’abord commencé à travailler chez Wienerberger comme opérateur pendant quelques années. Dans mon job actuel d’électricien, je suis souvent impliqué dans des projets d’automatisation limités. Ce qui m’attire aussi fortement, ce sont les projets destinés à améliorer la sécurité de nos installations. C’est dans cette direction que j’aimerais assurément encore évoluer.

Nick Verbeke

Maxime Vanassche

J’ai atterri chez Wienerberger via un stage. Je n’ai pas encore eu à m’en plaindre la moindre seconde.

J’ai étudié l’électricité et effectué une spécialisation en automatisation. Au cours de ma dernière année, j’ai décroché un stage chez Wienerberger. Un stage de deux semaines. Immédiatement après, Wienerberger m’a contacté et m’a proposé un contrat. J’ai déjà appris beaucoup ici, sur les nombreuses différentes machines et techniques utilisées. Telle est également mon ambition: continuer à apprendre et faire évoluer mes compétences.

Maxime Vanassche

Nicolas Strobbe

Je cherchais un travail diversifié dans l’industrie. Je l’ai trouvé chez Wienerberger

Après mes études de menuisier, je voulais changer d’orientation. Je souhaitais un travail diversifié dans l’industrie. J’ai presque immédiatement atterri chez Wienerberger. Ici, j’ai pu débuter directement en tant qu’opérateur et j’ai déjà appris à travailler sur différentes machines. Je suis aussi actuellement une formation de cariste. Et cela ne fait qu’un an et demi que je travaille chez Wienerberger. Comme quoi, ça peut aller vite.

Nicolas Strobbe

Kenji Verbrugghe

Toutes les techniques sont utilisées chez Wienerberger. Je peux ainsi me défouler au niveau tant électrique et mécanique que de l’automatisation

Ce que j’ai appris à l’école m’est très profitable dans mon travail chez Wienerberger. J’ai étudié l’électromécanique en secondaire, en me spécialisant dans l’automatisation en supérieur. Toutes les techniques sont utilisées chez Wienerberger. La production des briques et tuiles est très automatisée. Chaque jour, il s’agit donc pour moi d’un nouveau défi, extrêmement enrichissant. A terme, j’aimerais continuer à me spécialiser encore davantage dans l’automatisation.

Kenji Verbrugghe

Regardez quelques témoignages de nos employés

Les offres d’emplois de Wienerberger

1 offre d’emplois

Postuler Spontanément

Voulez-vous nous rejoindre, mais vous ne voyez pas une offre d’emploi qui vous convient? Envoyez votre lettre de motivation ainsi que votre curriculum vitae, nous vérifions où vous pouvez nous renforcer.

Postulez ajourd’hui
Voyez tous les jobs
up